Les développeurs sont-ils des enfants gâtés ?

Billet initialement publié sur le blog de JobOpportunIT

Arrogant, mercenaire, ou encore mal élevé : combien de fois ai-je entendu ces qualificatifs de la part de recruteurs IT qui désespèrent pour embaucher des développeurs… Insaisissable aussi, car la plupart ne répondent plus aux messages sur Linkedin. Un luxe quand on sait que le taux de chômage est à plus de 10% en France !

Pourquoi en est-on arrivé à de telles extrémités ?

UN CONSTAT

Après 5 ans dans le recrutement informatique, approcher un (bon) développeur est un art complexe, notamment sur les réseaux sociaux. Envoyer des messages impersonnels est voué à l’échec. Même avec une approche personnalisée, si vous n’avez pas la bonne opportunité ou le bon feeling, vous n’aurez tout bonnement aucune réponse.

Sans oublier le manque d’éducation de certains : ni bonjour ni au revoir, hyper exigeant, qui veulent tout savoir sans échange téléphonique, RDV non honorés ou qui décident de faire le mort. A l’époque où j’étais en SSII (dieu merci c’est fini !), j’ai même eu des insultes : marchand de viandes ou blonde décervelée à la poitrine généreuse… Véridique, je vous assure !

Mais rassurez-vous, je ne mets pas tous les développeurs dans le même panier 🙂

CELA COMMENCE SUR LES BANCS DE L’ÉCOLE

Les développeurs sont mal habitués très jeunes ! Si vous avez une école d’ingénieurs ou un master universitaire en informatique ces 5 dernières années, vous n’avez certainement pas dû chercher longtemps votre alternance ou stage de fin d’étude.

A Polytech Nice Sophia, il y a 2 à 3 offres d’alternance par étudiant ! Dès lors, les jeunes n’ont que l’embarras du choix et toutes les sociétés à leurs pieds. Après, que le projet et les perspectives derrière soient intéressants, c’est une autre histoire 😉

 

POUR CONTINUER À LA SORTIE DU DIPLÔME

Chaque année, je constate que les SSII/ESN contactent de plus en plus tôt les futurs jeunes diplômés, pour être les premières. Les stages viennent à peine de commencer que déjà on commence à vous faire les yeux doux… Une étudiante en alternance m’avait demandé conseil après avoir planifié un entretien et déjà rempli un dossier de compétences en février avec une société de services !

Résultat : 1 mois avant la fin, un jeune dev peut cumuler sans soucis une dizaine de propositions d’embauches. Petite parenthèse : 70-75% des jeunes diplômés finissent en SSII, vous méritez mieux…

Sans réelle expérience ou recul, comment ne pas se croire le meilleur et jouer les mercenaires ? Les professeurs aussi, ne les poussent pas toujours dans le bon sens. Il y a 10 ans à la fin de mon Master 2 MIAGE, on m’avait dit : « Avec votre niveau d’étude, vous devez être chef de projet et vous gagnerez 35k€ minimum ». Les jeunes répètent ce qu’on leur a dit.

 

ET TERMINER EN APOTHÉOSE EN POSTE/SUR LE MARCHÉ !

Une fois sur le marché, que l’on soit encore junior ou avec 2-5 ans d’expérience (la tranche la plus recherchée), les choses s’accélèrent. Sur Linkedin, vous êtes littéralement harcelé. J’ai fait le test avec un faux compte et le résultat est sans appel : 1 message et 3-4 invitations de recruteurs en moyenne par jour.

Les dev ignorent les propositions comme les recruteurs ne donnent pas toujours de réponses : devant le nombre il est impossible de répondre à tous. Surtout quand on voit la « qualité » des messages reçus…

Nouvelle tendance depuis 2 ans : à coup de Ninja, Superman ou Rockstar dans les titres de poste, on continue encore à flatter l’égo des développeurs.

Ainsi, après avoir été une star trompée par des SSII qui promettent tout ce que le candidat veut entendre, le développeur devient méfiant et exigeant. Il faut alors des garanties fortes, une vraie annonce et une vraie prise en compte de leurs envies pour les intéresser.

(Source CommitStrip)

LA FAUTE AU SYSTÈME ?

A la question « les développeurs sont-ils des enfants gâtés ? », ma réponse est OUI ! MAIS comment ne pas prendre la grosse tête avec un système qui vous met en permanence sur un piédestal ?

C’est aux recruteurs, notamment en sociétés de services, de faire des efforts : moins de mass mailing et plus d’écoute. Les développeurs gagneraient aussi, pour leur réputation, à être moins intransigeant, plus ouvert et moins fier 🙂

 

Ancien développeur puis recruteur en société de services, j’ai co-fondé le cabinet de recrutement JobOpportunIT, spécialisé en informatique. Pas de SSII/ESN, nous ne travaillons qu’avec des clients finaux : startup, éditeurs de logiciels, PME, grands groupes… Reprenez la main sur votre carrière !

Si vous n’avez pas encore créé de profil c’est par ici et pour consulter nos opportunités c’est par  🙂

Publicités

Sourcez gratuitement des étudiants et jeunes diplômés !

Etudiants et jeunes diplômés, les perles rares que toutes les entreprises s’arrachent ! Il est possible de les trouver sur Linkedin et Viadeo mais aussi sur d’autres réseaux sociaux professionnels spécialisés pour les jeunes : Yupeek, Wizbii, SeeKube et Jobirl (si vous en avez d’autres, je suis preneur !).

Les accès recruteurs étant payants et les faux profils interdits, il nous reste les méthodes de sourcing Google pour accéder à tous ces profils !

 

Je vous propose comme exemple de rechercher les profils en formation ou issus du réseau d’écoles d’ingénieurs Polytech et ayant travaillé sur le langage de programmation Java (afin de ne prendre que les profils informatiques).

Nous allons utiliser les opérateurs Google suivants :

  • site: pour scanner un site en entier ou dans des sous domaines précis
  • intitle: pour sélectionner des informations présentes dans le titre de la page
  • inurl: pour ne garder que les pages contenant un mot dans l’URL (-inurl: au contraire pour exclure les pages contenant le mot)
  • « … » pour rechercher une expression exacte et non chaque mot séparément

 

Yupeek

Yupeek_FormatProfil

L’URL nous permet de voir que les pages de profil sont enregistrés dans le répertoire etudiant du site et que l’école est dans le titre de la page. La requête Google prend donc en paramètres ces 2 opérateurs auxquels on ajoute notre mot clé Java :

java intitle:polytech site:yupeek.com/etudiant

Yupeek_ResultatsGoogle

A noter que le profil indique si la personne est en recherche ou non. Pour ne filtrer que les personnes en disponibilité :

java "en recherche active" intitle:polytech site:yupeek.com/etudiant

 

Wizbii

Wizbii_FormatProfil

Comme précédemment, les profils sont dans le répertoire profile du site mais pas d’informations supplémentaires dans le titre de la page. Ce qui nous donne la requête suivante :

java polytech site:wizbii.com/profile

Wizbii_ResultatsGoogle

 

SeeKube

SeeKube_FormatProfil

Les profils sont répertoriés sur le site dans le répertoire pub et l’école est affichée dans le titre de la page. On obtient donc :

java intitle:polytech site:seekube.com/pub/

SeeKube_ResultatsGoogle

Attention, notre requête étant très précise (Polytech ET Java), on exclue les pages des entreprises qui sont elles aussi contenues dans le répertoire pub. En effet, si l’on supprime le critère de recherche sur  l’école, nous trouvons de nombreuses sociétés avec le mot clé Java dans leur description. Il faut donc les filtrer :

java intitle:polytech site:seekube.com/pub/ -inurl:company

 

Jobirl

jobIRL_FormatProfil

Vous commencez maintenant à être attentif à l’URL : les profils sont sous user sur ce site. La base de profil de Jobirl étant moins importante que les 3 précédents sites (notamment pour les jeunes informaticiens), j’ai dû restreindre ma recherche au mot clé Java. Ce qui simplifie la requête :

java site:www.jobirl.com/user

jobIRL_ResultatsGoogle

 

A travers ces 4 réseaux sociaux, nous avons accéder à des profils étudiants et jeunes diplômés qui ne sont peut être pas sur les réseaux sociaux professionnels généralistes comme Linkedin et Viadeo. Comme toujours sur les sites à plus faible audience, le nombre de candidats disponibles y est certes plus limité mais c’est le moyen de trouver des profils qui ne seraient pas présents sur les « gros » et de vous démarquer de vos concurrents.

Pour contacter les nouveaux candidats à partir de leur nom, je vous renvoie vers les excellents sites Les Sourceurs afin de trouver le numéro de téléphone et #rmsnews pour l’adresse email. De même que si vous n’êtes pas familiers des requêtes Google (ou Google search) et des booléens dans votre recrutement, parcourez les rubriques Sourcing.

 

Suivez moi sur Twitter, Linkedin et Google+

Sourcez vos candidats dans le cloud !

Comment diversifier son sourcing et son recrutement afin d’obtenir des candidats que vos concurrents n’auront pas ? Après avoir scanné le web à de multiples reprises, les réseaux sociaux, les CV en ligne et différents sites spécialisés selon le profil des candidats, je vous propose aujourd’hui d’attaquer le cloud !

En plus d’être à la mode (après le vol de photos de people sur le cloud d’Apple dernièrement), de nombreux candidats mettent à disposition des recruteurs (sans le vouloir souvent) leur CV sur des sites de stockage et de partage de fichiers en ligne. Les plus connus : Google Drive ou Dropbox. Rassurez vous : pas de piratage, tout se fera dans la légalité !

 

Google Drive

Le service de stockage en ligne Google Drive ne permet pas normalement de faire des recherches pour trouver des fichiers publics. Vous pouvez faire des requêtes, mais uniquement sur vos fichiers ou ceux que vos connaissances partagent ave vous. Heureusement, toujours grâce aux paramètres de recherche Google, nous allons contourner facilement cette limitation.

L’astuce consiste à utiliser le mot clé « site: », qui permet de spécifier une recherche sur un site ou un sous-ensemble de site web. Ainsi, pour trouver des documents texte publics contenant les termes « CV java » (recherchons les très demandés ingénieurs Java) : CV java site:docs.google.com/document/d

GoogleDrive_DocSearch

De la même manière, vous pouvez changer l’URL pour d’autres types de documents :

  • PDF, documents Word… : site:docs.google.com/file/d
  • Présentations : site:docs.google.com/presentation/d
  • Dessins : site:docs.google.com/drawings/d
  • Autres : site:docs.google.com/open

 

DropBox

Comme Google Drive, Dropbox est un service de stockage et de partage de fichiers. Les résultats sont moins fournis que précédemment mais c’est toujours une source de plus. Toujours pour nos ingénieurs Java, les retours sont cette fois-ci bien plus maigres : resume java site:http://dl.dropbox.com/

DropBox_Search

A noter qu’il n’y a qu’une seule URL pour tous les documents. Si nécessaire, il faudra préciser dans la requête Google le type de fichier désiré avec le paramètre « filetype ». Par exemple pour les fichiers au format PDF : resume java filetype:pdf site:http://dl.dropbox.com/

 

Cloud Kite, une solution tout en un

Sachant qu’il vous faudra faire autant de requêtes que de sites de stockage, la tâche devient vite longue et fastidieuse. Et à moins de passer par un moteur de recherche Google personnalisé afin de mutualiser les sites, je suis sûr que Cloud Kite vous plaira.

En plus d’être lui-même un cloud de stockage et de partage de fichiers, Cloud Kite peut effectuer des recherches sur les documents publics des autres systèmes. C’est-à-dire qu’en une seule recherche vous passez au crible Google Drive, Dropbox, Skydrive, Evernote et Box. Mais pourquoi ne vous l’ai-je pas dit plus tôt !

Sans plus tarder, recherchons nos ingénieurs Java (vous aurez besoin de vous connecter avec votre compte Google) :

CloudKite_DocSearch

Trois onglets vous permettent de visualiser « les documents » (le plus fourni en résultats), « les présentations » et « les fichiers » (PDF, Word mais avec très peu de retours). En haut à droite, vous pouvez sélectionner les clouds sur lesquels faire vos recherches.

Vous avez ainsi accès directement aux CV en choisissant « Ouvrir » ou « Télécharger » :

CloudKite_Resume

En survolant avec la souris le nom des propriétaires des fichiers, vous pouvez aussi accéder à leur profil Google+. Ce dernier se révélant une mine d’or sur le moyen de contacter le nouveau candidat, pour peu qu’il soit correctement renseigné :

CloudKite_GooglePlus

 

En conclusion, pour peu que l’on maitrise les booléens et les paramètres de requête Google, le recrutement et le sourcing dans le cloud nous ouvre ses portes. Attention cependant, c’est une flèche de plus dans le carquois des recruteurs mais pas la solution ultime. Tout le monde ne met pas son CV en ligne et visible de tous.

Mais pour qui cherche à trouver des candidats, le cloud est encore un canal inexploité et ignoré de beauoup de recruteurs ! Saurez vous trouver la perle rare ?

 

Suivez moi sur Twitter, Linkedin et Google+

Découvrez ChooseYourBoss, un site d’emploi IT qui renverse les rôles !

Je vous propose aujourd’hui une présentation du site Choose Your Boss, spécialisé dans l’emploi informatique. Une fois n’est pas coutume, ce sera sous la forme d’une interview et Virginie Perrot a accepté de jouer le jeu !
L’interview est en 2 parties : l’une pour les candidats et la deuxième pour les recruteurs, chacun n’ayant, bien entendu, pas les mêmes intérêts.

 

Bonjour Virginie, tu es membre assidue des #ApéroRH niçois mais aussi responsable PACA Est de la commercialisation des sites de recrutement de Figaro Classifieds. Tu t’occupes donc du site de recrutement IT ChooseYourBoss, de quoi s’agit-il ?

ChooseYourBoss est un site de rencontres pour l’emploi dédié aux profils IT ! Ces candidats ont aujourd’hui le sentiment d’être harcelés par les recruteurs, les offres qu’ils reçoivent sont souvent peu ciblées et ils ne savent pas toujours où chercher leur nouveau challenge professionnel. Les recruteurs sont confrontés à la problématique « plus de postes que de candidats » et ont beaucoup de difficultés à recruter certaines compétences IT.
Partis de ce constat, nous avons développé une techno de matching innovante permettant une mise en relation 100% ciblée entre candidats et recruteurs. Le candidat est libre d’accepter ou de refuser de lever son anonymat suite à une demande d’un recruteur.
 

Pour les candidats

Bd-chooseyourboss

Pour beaucoup d’informaticiens, les sites comme Monster, RégionsJob ou l’Apec sont des références. Quelle différence avec un jobboard ?

Compte tenu du marché IT, notre approche est inversée, ce sont les recruteurs qui viennent déposer leurs offres et chercher les candidats (en leur proposant des mises en relation). Nos talents IT définissent des critères d’intérêts (compétences, salaire et type de société) et nous leurs proposerons les opportunités en adéquation.
Enfin, afin de garantir des offres de qualité, chacune d’elles sont qualifiées et validées préalablement par des ingénieurs informatiques.
 

Quels sont les critères et filtres de recherche à la disposition des candidats ?

Les critères sont la localisation, le type de société, l’effectif, le salaire et les compétences IT.
 

Comment fonctionne le matching entre les profils et les offres, puis-je faire confiance à l’outil ?

Un score de compatibilité entre candidats et recruteurs est calculé à partir d’un algorithme que nous avons développé nous-même. Celui-ci se base sur les critères que le candidat a rempli dans son espace. L’outil est performant et nous faisons évoluer notre algorithme en fonction de nos retours utilisateurs.
 
matching
 

Est-ce simple à utiliser ? Peut-on créer son CV en l’important d’un profil Linkedin, Viadeo ou DoYouBuzz ?

Plusieurs options, d’abord se créer un compte classique qui est le mode le plus utilisé (+70% des inscrits), en effet bien souvent pour « se cacher des recruteurs » ces personnes n’ont pas de profil Linkedin/Viadeo… Pour les autres, la création de compte via LinkedIn et Viadeo leur permettent de gagner du temps grâce à un profil pré-rempli. Ils peuvent également passer par Google, Twitter ou Github pour s’inscrire. ChooseYourBoss ne publiera jamais de messages sur les réseaux sociaux en leur nom et leur profil reste anonyme !
 

Quels types d’entreprises et d’offres trouve-t-on ? Et la province ?

ChooseYourBoss c’est aujourd’hui plus de 28 000 candidats, 2 300 recruteurs et 28 400 matching ! La province représente 60% des candidats.

 

Pour les recruteurs

ChooseYourBoss arrive dans un environnement très concurrentiel, comment comptes-tu te démarquer ?

Nous disposons d’une base de profils uniques en son genre que nous travaillons continuellement pour qu’elle réponde aux attentes des recruteurs. Aujourd’hui nos retours clients sont très bons, de nombreux recrutements ont étés réalisés depuis ChooseYourBoss. Nous avons plusieurs cabinets de recrutements qui utilisent l’outil pour sourcer des talents IT pour leurs clients.
Pour convaincre les sceptiques, le mieux c’est d’essayer de publier une offre d’emploi gratuitement grâce à notre Pack-Free.
 

Quelle est le profil type du candidat sur ChooseYourBoss ?
Chiffres_repartition
 

Quels sont les premiers résultats et chiffres ?

ChooseYourBoss c’est aujourd’hui plus de 28 000 candidats, 2 300 recruteurs et 29 000 matching !
 

Le candidat qui reprend la main dans le process de recrutement, c’est une philosophie qui peut gêner certains recruteurs et responsables RH. Que leur dirais-tu ?

Il s’agit de profils très demandés et dans ce contexte pas facile à approcher, c’est ce que notre solution propose. Cependant une chose est sûre, le recruteur aura toujours le dernier mot.
 

ChooseYourBoss, Monkey tie : le recrutement par matching a le vent en poupe ces derniers mois ! Les outils de recrutement innovent et évoluent, ton avis ?

En effet, ils évoluent et tendent vers un service de plus en plus personnalisé qui amène la bonne information au bon interlocuteur (aussi bien coté recruteur que candidat).

 

Merci à toi Virginie et bonne découverte de Choose Your Boss à tous !

Talents informatiques : où les chercher ?

Trouver un bon ingénieur Java/J2EE relève du parcours du combattant quand on travaille en société de services informatiques. Les job boards classiques et les annonces sont de moins en moins efficaces. Il faut être aujourd’hui capable de diversifier son sourcing et d’aller chasser sur les réseaux sociaux. Mais peu de personnes pensent aux forums et sites spécialisés qui fourmillent pourtant sur Internet.

Je vous donnerai ici quelques idées de sites sur lesquels effectuer vos recherches. Mais comme tout bon sourceur sur Internet, il est nécessaire de bien connaitre les booléens et autres paramètres des requêtes Google. Si ce n’est pas le cas, je vous invite à faire un petit tour sur le site Les Sourceurs.

Stack Exchange

D’après Wikipedia :

Stack Exchange est un réseau de sites de questions et réponses à édition collaborative, chacun traitant d’un thème particulier. Deux exemples sont les sites Stack Overflow, dont le thème est la programmation informatique, et Ask Ubuntu, dont le but est d’offrir des réponses aux problèmes rencontrés sur le système d’exploitation Ubuntu.
Les utilisateurs peuvent connecter leurs comptes entre les différents sites du réseau, et leur expérience se traduit par l’attribution de points de « karma » et de badges, sortes de récompenses délivrées selon certaines conditions.

Je rajouterai qu’un système de réputation permet de noter les contributeurs. Par exemple, une réponse à une question acceptée par son auteur rapporte 50 points. A partir de 500 points, vous pouvez considérer une personne comme experte. Les questions et les débats sur les meilleures réponses sont souvent ardus ! Les scores peuvent aller très haut et il y une compétition entre les meilleurs. L’idéal pour un recruteur recherchant un vrai talent !
Sont répertoriés sur cette page tous les sites basés sur Stack Exchange, vous pouvez les afficher par thème.

Créez votre compte StackExchange (donc valable sur tous les sites affiliés) à partir de la page ouverte précédemment :

LoginStackExchange

Une fois connecté et en allant sur l’onglet « User » du Stack qui vous intéresse (par exemple Stackoverflow), vous avez accès à la liste des membres :

UserSearchStackOverFlow

Voici à quoi correspond un profil réputé et bien renseigné :

UserStackOverFlow

L’outil de recherche est vraiment basique et pas très évolué. Essayons donc de passer par une requête Google. Pour cela, remarquez l’URL « stackoverflow.com/users/ », la « location » et le descriptif. Partons sans plus attendre à la recherche d’ingénieurs Java/J2EE sur la technopole de Sophia Antipolis :

GoogleStackOverFlow

Il ne faut pas hésiter à rechercher large, tout le monde ne remplit pas son profil. Donc si vous cherchez sur une région spécifique, il va falloir chercher sur toutes les villes alentours. Au niveau techno, préférez chercher sur Java plutôt que J2EE.

Developpez.com

Un forum informatique généraliste très connu en France : developpez.com. Vous y trouverez beaucoup de débutants mais aussi des membres et modérateurs experts dans leur domaine. Le forum est organisé par catégories, sous-catégories et sous-sous-catégories. Rien qu’en Java, le choix est vaste, recherchez donc au bon endroit !

DeveloppezForumJava

Prenons quelques discussions au hasard pour trouver des membres experts (notez le fil d’Ariane en haut si vous vous perdez dans les sous forums) :

DiscussionConfirmé

ou

DeveloppezDiscussionModerateur

Le rang des utilisateurs et le système de points étant parfois obscurs, je vous renvoie vers la page du forum explicitant tout cela.
Une fois votre cible identifiée, le plus simple est d’envoyer un message privé ou « MP » dans le jargon des forums afin de prendre contact. Je tiens quand même à vous prévenir que les SSII n’ont pas une bonne réputation sur ces forums.

En conclusion, il faut en sourcing sortir des sentiers battus et outils classiques. Si vous cherchez des talents, il faut les chasser là où ils sont. Et dans le cas des informaticiens (mais pas que !), on les retrouve sur les forums et sites spécialisés du web. Bon sourcing !

Suivez moi sur Twitter, Linkedin et Google+

 

 

Suivez moi sur Twitter, Linkedin et Google+

AIRS Resume Search : un moteur de recherche gratuit pour son sourcing

Après mon dernier billet sur Dokker Recruit, je continue sur ma lancée des plugins Chrome et  toujours  avec le même objectif : comment simplifier ses démarches de sourcing et de recrutement sur Internet. Les requêtes de sourcing pouvant vite devenir compliquées, j’avais publié il y a quelques jours un article concernant Google CSE sur le site Les Sourceurs. Une fois son moteur de recherche Google personnalisé et configuré, tout devient plus aisé. Mais encore faut-il bien le configurer (formats de fichier, URLs à inclure, exclure…) !

Pas de panique : pour les allergiques aux lignes de code, la solution s’appelle AIRS Resume Search. Ce petit plugin utilise lui aussi un moteur de recherche Google personnalisé, mais là il est déjà prêt à l’emploi. Il est téléchargeable sur le Chrome Store ici.

Une fois installé, un petit icône doit apparaître en haut à droite de votre navigateur. Vous avez alors la possibilité de faire votre recherche de candidats en saisissant les bons mots clés.

AIRSResumeSearch_SourcingCandidats_Linkedin

AIRS Resume Search recherche les profils sur Linkedin, Indeed mais aussi sur les sites personnels des candidats. Vous pouvez trier par date pour avoir les derniers CV mis à jour ou par pertinence.

AIRSResumeSearch_SourcingCandidats_LinkedinIndeedResumes

En conclusion, AIRS Resume Search se révèle facile à utiliser pour son sourcing quand on ne souhaite pas faire de requêtes Google complexes. Mais la recherche s’avère parfois capricieuse et imprécise car rien ne remplace au final cette bonne vieille ligne de code… Je vous souhaite donc un bon sourcing ! 🙂

 

 

Suivez moi sur Twitter, Linkedin et Google+